Le gardien du pilier

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - ville du rexcan

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 18 novembre 2015

Héroique et tragique

Le plus grand fléau du temps qui passe est que nous ne pouvons revenir sur nos erreurs passées.

Voici les mots de Richèse Ademar, alias Fdack, après la débâcle qui mena le groupe de Corbeaux à fuir, en laissant le peuple elfique, se faire massacrer. Mais revenons quelques semaines  en arrière, atour de la table, réunissant l'ensemble des corbeaux et l'empereur du Rexcan.

Lire la suite...

lundi 5 mars 2012

Caryl et ses habitants de longue date

Caryl coté portL’épisode du haut conseil de justice ne fut qu'une formalité et très vite, dans sa nouvelle peau d'empereur, Le Maule décida d'envoyer quelques éclaireurs dans la ville de Caryl, ancienne capitale du Rexcan.

Fdack et Hortanc reçurent un message des corbeaux déjà présents à Caryl qui n’annonçait rien de bon; la capitale était sous l'emprise de deux factions, une armée de morts vivants face à une Genaude noire.

Les deux parties semblaient étrangement vouloir libérer l'ancienne population de la cité du mal qui les rongeait depuis des siècles...

Lire la suite...

samedi 12 novembre 2011

Espionnage dans les bas-fonds de Marelle

« Mou ha ha haaaa cette fois je sais comment frapper ces oiseaux de malheur là où ça leur fera très mal. »

Lire la suite...

samedi 5 novembre 2011

Petit chronologie des derniers jours à Lyzelyne

Au programme, quelques bosses, courses poursuites dans la nuit et règlements de compte... Pour finir sur un retour triomphale ou une fuite en avant ?

Lire la suite...

jeudi 13 octobre 2011

Couronnement de l'empereur ?

La cité des fleurs

Le haut conseil de justice valide la généalogie du prince Le Maule et le proclame heritier.

Lire la suite...

samedi 11 juin 2011

Edrick Le Triste

Une brise légère montait de la vallée d'Aukbê et la fraicheur matinale écartait un instant le jeune Edrick, de ces pensées lugubres. Edros, le dieu du sort , lui avait tout pris: son père, ses frères, son travail à la forge ancestrale, sa femme et même sa fierté. Il était devenu une ombre errante dans les rues de sa cité...

Lire la suite...

Regard de bourgois

"Veux tu entrer, boule de rien" lui dit la femme énorme qui tenait la poignée de la lourde porte donnant sur la rue pavée. Le bout d'homme s’exécuta malgré son age et disparu dans le fond de la cour intérieur en sautillant; il semblait n'avoir que deux ans. La nourrice jeta un œil dans le brouillard de la rue :

Lire la suite...