Le semi plan sur lequel nous nous étions retrouvé semblait en stase, même l’air crépitait d’électricité statique, tant la tension d’une trop longue solitude, venait d’être brutalement bouleversée. La tour, haute d’au moins cinq étages, était la seule résidente sur cette petite ile perdue sur la mer de Greteth. Un simple rocher d’un petit kilomètre de long sur à peine deux ou trois cents mètres de large.