Contrôle et possession

hypothèses

Comme les plus observateurs ont pu le remarquer, je ne porte pas mon épée Amalzaralak puisqu’elle n'a pas de lame en ces lieux. En effet puisque la magie n'a pas cour comme à son habitude ici les objets démoniaques moins ou aussi puissant que mon épée ne sont tout simplement pas actifs ici. Par la même les âmes endormies dans ces derniers semble être endormies. Ce qui veut donc dire qu'il doit y avoir un effet vis à vis de l'emprise qu'elles peuvent avoir sur leurs porteurs.

  1. Ma première hypothèse est qu' un porteur possédé, devrait être libéré une fois entré dans l'influence de Triges.
  2. Ma seconde est que la possession continue, voire se pérennise, d'autant que l’intrus n'a plus d'ancre magique à l'objet.
  3. Ma dernière hypothèse est qu' en l’absence d'objet et donc de corps, l’intrus s'hybride et fusionne avec le porteur.

J'en viens à me demander, si ce n'est pas quelque chose dans ce style n'est pas arrivé à Chimère. Les conseils en démonologies, ou de démonistes, seraient intéressants à ce propos. Mais il me semble que des expérimentations sont nécessaires pour trancher la question.

Mon cas

Cependant, je peux parler pour mon cas. Ici, je ne ressent plus la présence d'Amalzaralak, mon épée, et je pourrais très bien (à moins que ce soit une ruse) abandonner l'épée ici. C'est une chose qui m'est impossible, habituellement.

Conclusions

J'en viens donc a penser que ce lieu pourra être un atout contre un quelconque type de contrôle mental ou une possession.

Épilogue

Essayons de nous rappeler de cela si un jour nous nous retrouvons avec un tel besoin. Quand bien même cela ne marcherait pas, cela donnerait des informations sur le type de contrôle et il serait peut-être affaibli ici.

Les voyages extra planaires

Où nous en sommes

Je me pose aussi des questions quand aux voyages extra-planaires. Le plan du Rexcan semble être fait pour être un cul de sac planaire, duquel on ne doit pas revenir.

Questions ?

Mais est-ce un phénomène affecté par la déchirure du tissu magique présente à Triges ? Est-ce d'autant plus dur de faire un voyage ou au contraire plus facile ?

Et si l'effet est mineur quand au voyage, peut-être la communication est-elle significativement affectée ?

Il est fort possible que mes questionnements aient déjà une réponse connue, voire même évidente, je m'en excuse si c'est le cas. Je suis ouverte à vos jugements et considérations

Extrapolons un peu

L'absence de magie commune a aussi une conséquence quand à la balance entre armes physiques et mécaniques, et magie. Puisque seule une magie terriblement puissante et/ou spécifiquement développée est fonctionnelle ici, les armes mécaniques sont nettement plus intéressante.
En temps normal une baliste automatique peut être dévastatrice mais seul le nombre peut compenser sa faiblesse contre des mages de sieges, ici puisque la seule magie opposable est de toute façon trop puissante pour être contrée, cette faiblesse disparaît.

Je pense que Trige serait la cité parfaite pour y déployer mes concepts d'armes mécaniques.

Grace a cela, la cité pourrait d'autant plus se défendre contre des grandes puissances militairement, et avec un dirigeant assez malicieux Triges pourrait devenir une cité franche.