Missive à l'empereur.

Cela fait à peine quelques mois que nous avons quitté cette cité de Gelcatel qui restera pour moi une tâche honteuse du périple que nous avons l'honneur de partager avec vous.

TRIGES AU COEUR DE NOTRE EXPEDITION ORIENTALE

Nous avons suivi la piste infructueuse de cet artefact permettant à nos ennemis de voyager et communiquer à travers la Canédie. La ville de Triges ne semble pas être sous la houlette de nos ennemis tel que présenté par nos informateurs mais elle était bel et bien sujette à un pillage en règle sur fond d'épidémie savamment orchestrée par une faction de la classe dirigeante de la Théocratie.
Rejoint par le théocrate Orin que vous avez eu l'occasion de rencontrer dans la ville aux mille fontaines, nous avons alors assisté l'éveil en sécurité du hérault de la vielle Dame. De fameux mages fortement teintés d'excentrisme et poussés pour cette raison à l'exil feront de bons ambassadeurs dans cette ville en pleine reconstruction. Nous avons amputé mais pas éradiqué la présence négath dans cette ville qui pourrait presque s'apparenter contre toute attente à un comptoir pirate. En effet, comment imaginer qu'au sein de la théocratie qui a bien des niveaux est un modèle d'organisation logistique et administrative soit toléré une telle influence dans la principale et stratégique ville du sud. Sans être spécialiste je pense pouvoir affirmer que la mer des griffes est tenu par les pirates. La théocratie a certainement du se résigner à intégrer cette force majeure. Tellement que des familles aussi importantes que la famille Dégara dont est issu Urfan le ministre de la guerre dirigeraient en sous main la principale flotte, « la confrérie de la plume noire » par exemple. Peut être serait-il plus judicieux de considérer nombre de ces pirates comme de biens plus redoutables corsaires. Pourquoi exposer le sujet des corsaires dans cette présente ? Pour deux raisons :

La première est que nous avons appris l'enlèvement des filles du sorcier rouge un semi géant du nom de Garaskalouf, chef de sein du royaume de Dor par des pirates ce qui nous mène dans la ville franche de Shai à l'embouchure du fleuve.

La seconde est que vient de ce tenir justement à Triges, une grande réunion des principales confréries pirates, le tout présidé par Urfan qui ne semble pas porter officiellement sa fonction dans cette région. Ce qui a été décidé lors de cette réunion ne m'est pas connu mais je permettrais d'évoquer plus loin une hypothèse. Nous laissons la ville de Triges entre de bonnes mains poussés plus au sud par la volonté de démêler et juguler les forces qui assaillent le Rexcan par le sud-est.

ROYAUME DE DOR

Nous avons appris que le « pacifique » royaume de Dor est sur le pied de guerre, renforcé par près de  trois mille ogres et semi géants Kalgadokai de très grande valeur martiale et magique. L'enlèvement des filles du sorcier rouge, judicieusement mis en scène pourrait aisément désigner un responsable et ainsi faire tomber les dernières réticences des « sages doriens » et ainsi permettre d'abattre la fureur des guerriers Doriens à moindre frais pour les conspirateurs.

KALIFORN

Shai est une ville franche qui s'apparente plus à un protectorat de la Théocratie. Nous avons retrouvé la trace des filles du sorcier rouge en suivant la piste d'Urfan à bord du Kaleas. Nous avons alors provoqué une visite officielle qui a permis une rencontre diplomatique réunissant le ministre de la guerre et notre hôte, le roi sorcier Keltarion, le devin. Nous avons pris parti de piquer le ministre pour le pousser à se justifier et à précipiter son plan. Telkarion s'est délecté de la joute et a du se sentir pousser des ailes en annonçant une vague d'empoisonnement à l'Ouest et en nous dévoilant l'envol de son maître, Tashir, le dragon rouge qui doit être le nom de scène de Kaliforn. Cette révélation semble avoir sincèrement troublé Urfan.

LE REPAS

Il ressort de ce repas et ceci n'est encore que des hypothèses :

- Kaliforn organise l'attaque du sud en manipulant les nations tel que la Pelsie, le royaume de Dor à des fins de conquête sur votre territoire.

- Urfan Degara agis officieusement dans le sud de la théocratie pour relancer la guerre contre le Rexcan. Sa présence dans le sud et non au nord où sa présence devrait être exigée pour organiser la défense contre la supposée invasion Sohong indique qu'Urfan aurait été mis à l'écart des grandes décisions théocratiques.

- Ce dernier ayant précipitamment quitté la ville certainement à bord du Kaléas indique le départ des filles sur les mers. Il est fort à parier qu'il est donné des instructions pour ordonner l'élimination des envoyés du Rexcan. Il serait habile d'en imputer la responsabilité au roi sorcier.

- Nous avons pris le parti de ménager Keltarion et attendons des éléments complémentaires concernant un regrettable dommage collatéral.

- Les accords liant Urfan et Keltarion sont encore obscures mais nous pouvons supposer que pour des raisons divergentes, Kaliforn a proposer une armée d'invasion Dorienne et Urfan a organiser la logistique en finançant le transport à bord des navires pirates. La destination de cette armée semble donc être Chassère.

- Je ne peux m’empêcher de penser que la venue des armées du sorcier rouge à défaut de l'ensemble des armées doriennes peut être habillement retourné à votre avantage. Pour cela nous nous devons de connaître les raisons données aux doriens, semi géants et autres Pelsiens pour qu'ils s'allient dans cette affaire.

- Une armée théocrate est en route vers le sud. Ces intentions sont encore inconnues.

ET MAINTENANT

Nous n'avons malheureusement pas d'informations complémentaires concernant l'Empire Sohong.

Il a été décidé de laisser le bâton de pouvoir commandé par Urfan Degara depuis de nombreuses années et créé par vos mages au bons soins du Théocrate Orin en gage de notre bonne volonté dans l'apaisement de la région.

Pour l'heure, et malgré notre désir de retourner à vos côtés, nous estimons que notre devoir est de suivre la piste Dorienne. C'est pourquoi nous proposons de permettre à votre Justicar de vous rejoindre au plus vite et pour une autre part de la délégation de pousser plus loin notre investigation en ces régions reculées.

Navigant dans des eaux hostiles de la mer des griffes, nous nous permettrons avec votre accord d'user et prévenir du danger les flottes Senestre de la région. La gestion de Chassère risque d'être le théâtre de choix très important pour la suite du conflit qui s'annonce.

Dans l'attente de vous retrouver.