Cher baron Reig Zel Mor.
Je viens à vous afin de vous exposer des faits nouveaux qui me tiennent à coeur. L'urgence nous impose de passer outre l'étiquette diplomatique. La guerre qui m'a imposé de quitter les murailles de la citée de mon enfance se poursuit bien malgré nous.
De sombres heures nous attendent. Nous nous attendons à voir déferler sur nos terres les armées d'Azro Liark le prince démon appuyé par les orques taures entre autre qui nous ont déjà posé les problèmes que nous avons connus. Je m'en remets à vous en tant que représentant d'un empire renaissant dirigé par l'empereur Le Maul, paladin de Vallon. La production dont vous êtes le garant nous est pour l'heure interdite et servira à écrasé notre Empire. Je sais que c'est un sujet des plus délicats et nécessiterait des analyses approfondies. Mon analyse est que le conflit qui nous a opposé aux armées de Seltak avait pour but de réorienter le commerce du Shankar afin de déséquilibrer le conflit qui nous attend ici sur les terres du Rexcan.

Je ne peux pour l'heure vous rencontrer directement contrairement à mes souhaits.
En tout état de cause, étant encore ignorant des accords encadrant vos répartitions de production, j'en appelle à l'équilibre. Je ne peux concevoir que cette herbe produite par vos soins émérites serve à la disparition d'un Empire de vos semblables, auquel nous aspirons tous. L'Empire du Rexcan a besoin de cette réserve stratégique.

Sachez également que le culte de Vallon est en phase de développement, que nous aurions besoin de missionnaires sachant au mieux économiser cette herbe afin qu'elle puisse sauver la vie de nos hommes. Il n'est peut-être pas trop tard. Je ne puis connaître vos intentions mais je vous connais vous. C'est pourquoi j'ai pris le risque de vous contacter à cœur ouvert.
J'ai bon espoir vous revoir sous de meilleurs hospices.
Courage et honneur guide mes pas.

Fdack de Rina Alias Richèse Adhémar.
Premier Conseiller de l'empereur du Rexcan.