Je piquais vers le sous bois enchevêtré et me collait à l'un des plus beaux spécimens d'arbres enlaçeurs qu'il m'avait été donné de voir. Dans le ciel passa une ombre familière, étrange, irréelle…On aurait dit un diable du Zoural, mais ils avaient disparu depuis plusieurs siècles dans les guerres Occicyannes, loin dans l'ouest.

 

Les diables du Zoural

« De ce que j'en avais lu, ils étaient les vassaux des grandes puissances de Llum »

Il y a de cela sept siècles, deux grands démons, pour une raison obscure, voulurent se partager le Fenyr. L’un deux décida de s’allier au puissant roi du Rexcan, en corrompant ses conseillers. L’autre pris le dessus sur le peuple de lumière Mahamet.

 

De ce qui devait être un simple partage entre Baatezu, aucune guerre ne fut plus terrible.  Pour compliquer le champ de bataille, venant des montagnes Occicyannes, un roi s'opposa aux partages même des terres ; il était soutenu par des héros d’outreplan et son dieu de justice et de paix. La terrible guerre dura plusieurs années. Ce roi perdit la raison mais gagna la guerre. 
Un des démons  rendit l'âme et son armée fut exterminée près de la porte d'érable. L'autre démon nommé Azro d’Aargis liark  pris la fuite et laissa son armée  seul face aux barbares occycians et au roi fou. On dit que ses généraux se sont cachés et attendent son retour. On dit également que ce démon changea de plan pour reprendre des forces et reconstruire ses armées; mais il est certain qu’il a caché sur nos terres de bien mauvaises surprises, car personne ne sait vraiment pourquoi il était venu.

 

 Vegelle, Arlgass, et Neetell, les trois plus grandes puissances de Llur voulurent profiter de cette aubaine. Elles envoyèrent leurs vassaux, les diables du Zoural pour reprendre l'armée en mains et marcher sur l’armée du roi affaiblis.  Tor Astaval, la cité des paladins déchus et capitale du roi fou, était le cœur du culte de Borann, le dieu de la paix des Barbares Occicyans, et le rivale des trois puissances.

Cette guerre fit trembler les sols jusque dans les grottes des falaises de Dunark, où j'étais né. Aujourd'hui les diables sont sensés avoir disparus, les barbares Occicyan sont devenus querelleurs, et se sont dispersés partout sur le continent. Il ne reste de cette cité que des ruines en partie ensevelies et noyées. C’est un lieu de non magie, ou sont emprisonnées pour l’éternité, les quatre anciennes grandes puissances, Borann,  Vegelle, Arlgass, et Neetell.

Ma curiosité piquée au vif, je prenais en filature celui qui avait espéré m'y prendre. Cette créature volait par de petit sursaut surement dû a son poids. Plus grand que moi, elle avait une musculature impressionnante, le corps tatoué de symbole runique rouge et la peau à priori vert sombre. Ses ailes de chauve souris et ses bois sur son front la rendait terrifiante. « Pourquoi me suivait-elle? »