Le fil d'or.

Les raisons de leurs réveille est bien que de grand mouvements viennent ébranler l'ensemble du plan. Le temps des rêves en commun est révolu et de grands règlements de compte s'annoncent. A supposer que les grands vers aient décidés de s'endormir ensemble. Le statu-quo était de mise. Afin de préserver leur sommeil et d'assurer un réveil serein, ils ont du immiscer une trame, un fil d'or autour duquel les êtres à courte espérance de vie peuvent osciller.

Le temps des Rêves.

Ils créent autour de leur antre une légende, un mythe qui dissuade tout aventurier trop curieux. Mais pour ce qui est de la gestion de vastes territoires un simple mythe n'est pas suffisant, les dragons ont besoins d'acteurs, ils disposent de quelques envoyés dragons, tels des diamants dans un océan de fange, mais cela peut s’avérer insuffisant. Les grands vers de Canédie disposent d'un atout majeur. Un dragon d'acier, faute d'être un dragon à fort potentiel, a l’immense privilège de ne pas vraiment dormir. Le dragon d'acier est donc certainement le dépositaire des instructions des puissants pendant leur sommeil. Alors que les tractations se passent dans le monde des rêves, le dragon d'acier quand à lui mène ses propres tractations bassement humaines ou autres. Les grands vers doivent donc acheter la loyauté de leur cousin car ils savent que celui-ci est le plus vulnérable aux tentations matérielles. Il est fort à parier que les dragons ont prévu la trahison mais dans tous les cas ils ne peuvent passer au travers de leur phase de sommeil.

La tentation.

On peut imaginer que pour décider un dragon d'acier à agir contre certains de ses pères, la tentation doit venir de l'extérieur. Le plus évident est qu'un prince démon tel qu'Azroliark serait certainement en mesure d'offrir à un dragon un pouvoir suffisant pour le forcer à agir contre ses obligations. En revanche il est peut probable que Féthrat agisse contre les quatre de front. Provoquer un fort déséquilibre est suffisant. Simplement, rallier un grand, éliminer un second forcera un troisième à rallier le camp des vainqueurs pour renverser la vrai cible. C'est simplement ce qui semble se dessiner. Le « consolidateur » est le seul a avoir vu son territoire s'épanouir pendant son sommeil. Le dragon vert devrait rallier les vainqueurs ou du moins rester neutre. Reste le Destomatu, le dragon d'airain, pourquoi ne pas avoir en sa possession un pouvoir qui forcerait son choix ?. Pour ce faire il faudrait entre autre un artefact des plus puissant. Mais tout cela reste une pure supposition qui manque encore de données et d'informations « sures ». Pour ma part je pense que nous devrions miser sur le fait d'assister le réveil du Destromatu et de lui permettre de choisir le plus librement possible en lui fournissant nombre d'informations suffisamment pertinentes.