Tour d’horizon

La ville étant très riche, possédant des infrastructures hors normes,  un port très développé pour le commerce de l’acier sur le fleuve Teish (le recours), et le peuple nain des collines très hospitalier, les habitants construisirent un immense palais à même la roche dans les hauteurs de la cité de Glaivun pour accueillir la famille Idgar.  
Le pays d’Idgar en fit sa capitale pour 2 règnes. Cependant, les penchants  de la cité pour les soirées festives et la débauche, mirent mal à l’aise les membres de la famille Idgar lors des entretiens diplomatiques à plus d’une reprise ; Glavun perdit son statut et la capitale Idgar redevint donc Fort Tenace.

L’architecture de la ville a quelques particularités. Les maisons sont agressives avec énormément de décorations en pointe et leur toit très effilé ; c’est à  croire que Sigil ait influencé les fondateurs. De nombreux barbelés « décorent » les devantures de fenêtre et parfois même les coins de rues et candélabres d’acier. Chaque établissement dispose de « pissautières » qui s’étendent  sous les planchers en un  réseau parfois complexe de tuyauterie, pour finir dans les canaux des ruelles secondaires. La ville dispose d’une grande place centrale avec une tour et une horloge. Ce projet n’est pas terminé mais de nombreuses familles le finance mais l’édifice est déjà somptueux. Une fois achevé, il est certains qu’il fera parler de lui au delà des frontières du Rexcan.

Glavun est dirigée par Alçatre Bergond, fils de Gedrak de Bergondie et *ada Idgar*. Ces ruelles sont la plupart du temps encrassées par les joyeux et besogneux nains des collines, et leurs interminables soirées. C’est d’ailleurs la ville aux milles tavernes et maisons de joyeusetés. On y trouve notamment des commerces prestigieux comme la grande cour, la taverne du nain rieur, l’auberge deux, et la course aux aurores.

Le cœur de la ville est agité par le marché aux bestiaux, et par les étudiants du  collège Psymoth des « sang pur ».

Les hauteurs de la ville sont surplombées par le palais des augures, anciennes demeure des Idgar racheté par un puissant maitre maçon Nain des collines. La maison du Baron De Bergondie est également une superbe demeure de style Portéens avec son grand balcon dominant la grand place.

 

La grande cour

Forteresse au nord de la cité qui se compose, des alcôves interdites, du labyrinthe de jade, des jardins érotiques  et de l’école des voluptes. Les plus beaux hommes et plus belles femmes du monde s’offrent aux bons plaisirs des hauts dignitaires pensionnaires. Impossible d’entrer sans son titre de noblesse et son parrain. Etablissement qui cache de grands noms de l’empire en ses murs. Chaque pièce est gardée par un Mistrâme et une barrière magique difficile à pénétrer.  Quelques réunions de dissidence s’y déroulent.

Le collège psymoth

Il accueille les érudits des royaumes, maitres en pouvoir psionique et forme les étudiants à la lourde tache de conseiller les grands de ce monde ou les milices des grandes cités. Le directeur de cette structure se nomme Tenery Psymoth.

Le marché aux bêtes

Les meilleurs bêtes de somme de tout l’empire. Ce marché fait concurrence à celui d’Oprofonde et celui de Juce*

Le palais des augures

Ancienne demeure des Idgar, c’est une construction naine magnifique sculpté de nombreuses statues de chevaliers directement dans la masse. Tous les murs sont décorés de pierreries et de tableaux des membres de la famille Idgar. Le prince Nain qui occupe ses lieux est le créateur de cette œuvre.

La maison Bergonde

Manoir avec des dizaines de chambre, c’est la maison officielle de la famille Bergond depuis toujours. Elle dominait la ville de Glaivun avant la construction du palais des augures. C’est encore le bâtiment officiel de l’administration de la ville et la demeure du bourgmestre. Le manoir ressemble étrangement à la salle des fêtes de Sigil.

Le coup de cœur

Petite maison attirante qui dispose de bons lits et de bonnes compagnies. Le tenancier, Edmond trioli est jovial, athlétique, homosexuel, et loyal à la couronne.

Collège des purs sangs

Établissement emblématique qui a toujours voulu être indépendant du pouvoir. Ils sont pour la cité état dans de bonnes conditions et ne sont pas les instigateurs du mouvement. Bien sûr certains élèvent joue déjà le jeu des trônes.

La maison Atravelle

Peut être la cache d’un maitre mot. La maison semble passable et peu de clients s’y attardent. On raconte que la tenancière n’est pas aimable et qu’elle a plus d’un cadavre dans son placard. C’est également une taverne qui sert une bière passable. Alrick et le barman, plutôt accueillant.

Personnages

Alçatre de Bergondie

Ce personnage a été kidnappé par les Drakonians et enfermé loin dans les monts du confins. Il était partis en voyage voir sa maitresse et a été pris ; seul son majordome et ami est au courant. Hélas il le couvre.

Patronne Thèrèse

Régente de la maison de Bergondie lorsque que le baron bourgmestre s’absente.

Maitre Goudar

Horloger de métier, c’est un patriote et vieil ami de la famille Archerfer. Il soutient l’empereur et l’a informé de son inquiétude pour la cité.

Maitre Maury

Assassin de la guilde marchande « les compagnons du mérite »

Les Mistrâmes

Maitre lame ½ humain de 2m de hauteur ; il possède des cornes et des sabots, et sont équipé d’armure de plaque

Les maitres mots

Rejeton raté  d’œuf de dragon, les maitres mot sont des draconians à forme humaine, avec tres peu voir aucun signe extérieur d’apparence reptilienne. Il possède le don d’injonction et d’influence.